À l’heure où certains esprits chagrins considèrent que « le matin se fissure en silence », il est bon de rappeler les valeurs républicaines portées par tous les protagonistes sur un projet inédit, culturel et éducatif, inscrit dans la durée, au coeur de la petite capitale floracoise du haut pays cévenol et caussenard.

En effet, il y a 20 ans, Jacques GASPERIN, Christian HUGUET et Jean-Marie THOYER inauguraient la Genette Verte à la suite d’un long et patient travail et d’une bonne dose d’opiniâtreté.

Cet outil est sans équivalent si l’on considère le niveau de la programmation, comparable à une collectivité de 10 à 15.000 habitants soit, à l’échelon local, la densité du bassin de vie de tout le Sud-Lozère.

Cela préfigure le second pari des élus communautaires : inscrire dans la durée la saison culturelle dans le champ des compétences de la Communauté de Communes Gorges, Causses, Cévennes en y transférant définitivement la programmation et le patrimoine mobilier avant le 31 décembre 2017.

Ce nouvel ancrage territorial confortera, j’en suis persuadé, l’adhésion de toutes les communes, dans le sens où la pérennité de la Genette Verte sera liée à une activité itinérante « hors les murs ».

Il en va de la Culture comme de l’Environnement : ce sont des biens immatériels qui ne prennent vie et sens que s’ils sont partagés collectivement par la diffusion.

Dans ce contexte transitoire et passionnant, Alice BRUGERON, directrice artistique, Géraldine AVENAS et Vincent LA ROCCA ont élaboré avec beaucoup de professionnalisme la saison 2017/2018 en proposant à tous les publics (dès l’âge de 3 ans) plusieurs facettes de l’Art : théâtre, danse, musique et cirque.

Venez partager vos émotions à la rencontre des artistes. L’équipe de la Genette Verte et moi-même sommes à votre écoute pour réfléchir à notre avenir commun.

François ROUVEYROLVice-président de la Communauté de Communes Gorges, Causses, CévennesMaire de Barre des Cévennes